Ex-journalist-breed

27/05/2020

Conseils d’un ancien journaliste pour réussir une interview télévisée

Crisis communication Reputation management

Donner une bonne interview n’est pas simple. Surtout quand c’est votre première fois. Mais ce n’est pas non plus la mer à boire. Le but d’un journaliste est d’avoir un bon reportage et pour cela il veut donc obtenir de bonnes citations. Soyez donc ouvert à ces suggestions sur la meilleure méthode à suivre, mais décidez vous-même de ce que vous voulez dire. Le journaliste et vous: vous êtes des partenaires, pas des ennemis. Voici quelques autres conseils importants

Évitez d’être sur la défensive

Il incombe aux journalistes de poser des questions qui dérangent parfois. Ils n’en sont pas pour autant désagréables. Prenez le temps de briser la glace en parlant de l’actualité ou du match de football de la veille, par exemple. Lancez-vous ensuite dans la conversation en toute confiance, sans oublier que les questions difficiles viennent toujours à la fin. Restez sur vos gardes!

Vérifiez la durée de votre message

La durée d’un reportage du journal télévisé est d’environ deux minutes. Les journalistes choisissent au maximum deux messages clés de 20 à 30 secondes. Vous devez donc veiller à ce que vos réponses ne soient pas trop longues, sous peine de voir disparaître certains passages au montage. Le cas échéant, vous perdrez le contrôle de votre communication.

Parlez simplement

Bien que vous maîtrisiez parfaitement votre sujet, l’auditeur moyen n’a souvent qu’une vague connaissance de ce dernier. Evitez d’utiliser un jargon trop compliqué et de donner trop d’informations détaillées, sous peine de noyer le sujet.

Choisissez trois messages clés et exercez-vous à les répéter

Définissez trois messages clés à prononcer au cours de votre interview. Exercez-vous à les répéter avec un collègue ou seul devant le miroir. Dressez également une liste de questions et réponses (ou demandez à vos conseillers de le faire).

Repérez l’endroit idéal pour votre interview

Evitez les endroits confinés. Le caméraman a besoin d’espace pour bien cadrer l’image. Vous pouvez réaliser l’interview à l’extérieur ou demander aux journalistes de tourner quelques images en production ou dans les bureaux pour avoir une activité en arrière-plan. Cela apporte une valeur ajoutée au reportage. Vous pouvez aussi leur procurer des vidéos existantes à condition que celles-ci soient brutes et qu’elles n’aient pas fait l’objet d’un montage.

Back to top