ION

« Les fonds,  ennuyeux comme la pluie »? Tout dépend de l’approche choisie! Et si on impliquait des gens passionnés et passionnants? Si on abordait des sujets brûlants pour titiller la curiosité des médias? Si on racontait un vrai récit? C’est exactement ce que nous avons fait pour le promoteur immobilier ION lors du lancement de son fonds d’investissement.

ion
ion

Partir à la recherche des gens en coulisses


Limiter son sujet à un exposé professionnel le prive de toute humanité. C’est une erreur courante dans la communication d’entreprise. Mais pas chez nous. Lorsque ION nous a demandé conseil pour sa communication à propos d’un tout nouveau fonds de développement de 123 millions d’euros, nous sommes partis ensemble à la recherche des gens qui œuvraient en coulisses.

Nous avons retracé l’évolution de la société au cours de ses neuf années d’existence avec ses trois fondateurs. Pendant cette période, ces entrepreneurs enthousiastes ont fait de la société une entreprise solide qui compte aujourd’hui 87 collaborateurs. Nous avons laissé les CEO prendre la parole dans un langage simple et concis. Nous avons aussi donné un visage à la plupart de leurs partenaires et investisseurs. En impliquant autant de gens dans le récit de la société, tant activement que passivement, nous sommes parvenus à donner un visage au fonds.

Assaisonner le tout d’une petite touche piquante


Il est clair que tout peut se résumer en deux lignes, en disant par exemple qu’un montant de 123 millions a été levé pour la constitution d’un fonds de développement et que l’argent servira à financer de nouveaux grands projets. Cependant on peut rendre le texte plus passionnant en y ajoutant différentes données intéressantes. C’est ce que nous avons fait pour ce client, notamment en comparant (« quatre fois plus »), en soulignant leurs ambitions (« opportunités à l’étranger »), en mentionnant des thèmes actuels (« géothermie et réseaux thermiques ») et en partageant leur actualité (« nouveaux bureaux », « pour la première fois de grands investisseurs institutionnels »…).  

Le récit a pris ainsi une dimension humaine grâce à des mots simples, en se libérant du carcan des faits purs et durs. Le message de ION a été relayé tant dans la presse nationale et régionale que dans les médias spécialisés.

Vos experts

Koen Cypers
Koen Cypers

Business Manager

Dajo Hermans
Dajo Hermans

Managing Director

Discover our service

Back to top