29/07/2020

Faire l’actualité avec une table ronde

Digital Communication Media relations

À l’ère du coronavirus, l’organisation d’une table ronde en présence de vos propres spécialistes offre de nouvelles pistes pour partager votre expertise en tant qu’entreprise. Une table ronde suscite non seulement l’intérêt de vos clients et des personnes qui gravitent autour de votre entreprise, mais elle constitue également une piste RP intéressante. Pour autant, du moins, que vous preniez le temps de préparer les sujets abordés. Il se pourrait même que vos propos soient ensuite relayés dans la presse.

La crise du coronavirus nous a contraints à repenser la manière dont les entreprises communiquent aujourd’hui. Si les webinaires se sont multipliés à foison, nous avons aussi misé, de notre côté, sur les tables rondes et leur retransmission en direct. 

Pour planter le décor, rien de plus simple. Il suffit de réunir quelques experts pertinents autour d’une table dans un studio professionnel et de prévoir un modérateur. Il faut ensuite s’assurer que les clients, les parties prenantes et les journalistes puissent suivre les discussions en se connectant à l’internet. Il faut également veiller à ce que la retransmission en direct puisse être enregistrée pour pouvoir ensuite partager différents extraits sur les réseaux sociaux de l’entreprise.

C’est d’ailleurs ce que nous venons de faire pour BDO. Ce bureau de conseil souhaitait aborder la thématique de la flexibilisation du marché du travail en ces temps de pandémie de coronavirus. BDO voulait explorer une autre piste que le webinaire classique. Nous avons donc opté pour une table ronde et nous avons choisi le studio de télévision (à l’épreuve du coronavirus) de DB Video à Aartselaar. 

Autour de la table étaient réunis le CEO de BDO Peter Van Laer, le Manager par intérim Jan Mathyssen, la Directrice RH de Aquafin Sabine Schellens et Paul Verschueren, Directeur de la fédération sectorielle Federgon, venu expliquer les derniers chiffres disponibles concernant le travail intérimaire, à savoir ceux du mois de mai. L’entretien des experts – filmé judicieusement par quatre caméras sous la direction d’un réalisateur professionnel – nous a offert une analyse intéressante et détaillée de la thématique abordée. La durée de cet entretien fixée à 45 minutes convenait parfaitement pour couvrir largement plusieurs aspects de la thématique.

L’on pourrait penser que, dans ce genre d’exercice, les messages sont édulcorés commercialement ou sont trop stéréotypés. Au contraire, puisque nous avons tout mis en œuvre pour l’éviter. Comment? En donnant au modérateur la possibilité de poser des questions plus sensibles. Cela étaye effectivement le débat, et le résultat en vaut toujours la chandelle. Un interlocuteur qui peut apporter une réponse fondée sur des éléments probants à une question sensible gagne en crédibilité et en ressort beaucoup plus fort qu’une personne qui se contente de répondre machinalement à une question convenue à l’avance.

Le jour même, quelques points du débat ont été relayés par le site d’actualités économiques Business AM. Un de leurs journalistes avait suivi le débat et a décidé d’écrire un article à ce propos. Ainsi, la table ronde constitue une piste RP plus que attrayante.

Ce premier exercice est une vraie réussite, tant pour BDO que pour Bereal. 

Back to top